Negrita s’affiche en grand

Sûr de la qualité de son rhum, Paul Bardinet n’hésite pas à en faire la publicité…

Sûr de la qualité de son rhum, Paul Bardinet n’hésite pas à en faire la publicité. Des affiches fleurissent, vantant la richesse aromatique de Negrita. Dès le 19e siècle, le rhum Negrita est associé à un visage, celui d’une jeune créole. C’est d’ailleurs ce visage qui donne son nom au rhum. Au départ, « Negrita » est un surnom trouvé par les Espagnols : voyant le visage dessiné sur la bouteille, ils demandent à goûter « el ron de la negrita », le rhum de la petite créole. Le surnom est adopté et la jeune femme se voit représentée dans les publicités.
Les premières affiches montrent comment le rhum Negrita peut être consommé. Dans les bistrots de l’époque, le café était servi avec un petit verre de Negrita. Par la suite, les affiches présentent les atouts de Negrita en cuisine. De grands illustrateurs comme Bernard Villemot sont recrutés pour imaginer les affiches de la marque. Le succès est immense et immédiat, le rhum Negrita s’installe dans les maisons et il ne les a jamais quittées !

Illustration palmier Illustration palmier Footer border Footer border mobile Illustration footer Illustration footer